Patrimoine

De l'époque gallo-romaine au moyen âge

Arconcey, Fangy, Visain, Les Barres d'Orsan et les Barres de Villars sont à l'origine d'ESBARRES.

patr_21249_1.jpg

A l'époque romaine: Lieu de passage à gué pour les voies romaines, différents vestiges ont été découverts sur le territoire de la commune: extrémité d'un fourreau en bronze, statuette de gladiateur et plus récemment un "trésor" comprenant 236 monnaies et 3 bijoux visibles au Musée Archéologique de Dijon. Au Moyen-Age: La Chapelle St Nicolas devient, au XIIIème siècle, Notre-dame d'Arconcey puis d'Esbarres dont il ne reste que le portail. De la Chapelle Ste Anne et de la "maladrerie" de Villars, il ne reste rien. Un remarquable retable sculpté et doré du XVIème siècle représente les apôtres. Une piéta polychrome du XVIème siècle et trois statues en pierre sont encore visibles ainsi que les pierres tombales des Jacquot et des Berbis de Rancy. A noter que le porche de l'Eglise est classé et que l'on peut y admirer un superbe tympan. Archiprêtré du Diocèse de Chalon, la paroisse fut réunie au diocèse de Dijon par le Concordat. A la Révolution: Le château de la Nivelle ayant appartenu à Jacquot de Trémont et celui de Fangy, sont entièrement détruits. Un château identique existe encore à Longecourt en Plaine. Un grand incendie détruit Fangy à la fin du XIXème siècle : au cimetière, une stèle rappelle le sacrifice des pompiers et volontaires morts pendant cet accident. Au vingtième siècle: A l'initiative d'Ernest BEGIN (maire jusqu'en 1965), d'Henri FORT ( maire de 1965 à 1989), et des maires suivants, le village s'est équipé ( réseau d'eau, terrain de sport, école maternelle, camping...) et a entretenu son patrimoine (réfection de l'église, de la Cure transformée en Mairie, de la salle de Villars...). Depuis Mars 2001, la nouvelle municipalité, conduite par Maurice VACHET, réalise les équipements nécessaires à la vie du village: nouveau groupe scolaire, locaux techniques pour les pompiers et l'ouvrier municipal…

Une église remarquable dont le porche est classé

patr_21249_2.jpg

Piétastatue polychromeégliseRetable

La stèle et son inscription

 

Des calvaires à différents endroits du village:

Le plus ancien, sur la place, vient d'être rénové.

 

 

 

IMPORTANTS TRAVAUX à L' EGLISE NOTRE DAME de la NATIVITE:

Le projet de rénovation initié en 2013 entre dans sa phase de réalisation: l'architecte retenu est M. Dominique JOUFFROY, spécialiste de la rénovation des bâtiments historiques.

Constat:

Fouilles archéologiques préventives:

Choix des entreprises:

Trois tranches de travaux:

Financement:

Fondation du patrimoine: